Saint Mary


Aux sources du christianisme en Haute Auvergne


 

L'ouvrage Saint Mary, aux sources du christianisme en Haute-Auvergne, co-écrit par Pierre Moulier et Marc-Yvon Duval, constitue un numéro thématique de la revue Patrimoine en Haute Auvergne (numéro 34, mai 2017), publié par l'Association Cantal Patrimoine. Le livre compte 208 pages, comportant de nombreuses illustrations couleur et noir et blanc. Il présente les textes les plus anciens sur saint Mary (Xe et XIIe siècles) et les témoignages ethnographiques d'hier et d'aujourd'hui, dans le Cantal et sur les territoires environnants.

Extrait de la quatrième de couverture :

A une époque difficile à préciser, un homme, nommé Marius, vint apporter le christianisme en Haute-Auvergne. Les montagnes et leurs habitants adoptèrent le voyageur, qu'on appela localement Mary. Pour l'honorer, on donna son nom à diverses localités ainsi qu'au plus beau sommet du département, le Puy Mary.

Telle était la belle histoire racontée jusque-là. Mais que savait-on au juste sur cet apôtre ? Durant des siècles la légende prit le pas sur l'histoire, et saint Mary devint une sorte de mythe obscur, insaisissable. Aujourd'hui, Marc-Yvon Duval et Pierre Moulier traitent enfin le dossier " saint Mary " à fond, c'est-à-dire en recourant aux sources d'archives et en menant une enquête systématique. Tour à tour sont présentées la biographie du saint dans une traduction en français inédite, l'histoire précise de son culte - tant dans le domaine de la liturgie que des traditions populaires -, son iconographie et ses légendes. Tous les lieux maryens ont été visités, dans le Cantal mais aussi dans le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire et la Lozère. Au bout de ce parcours, l'histoire et la légende sont enfin distinguées, et saint Mary retrouve une part de sa réalité. 25 euros + 5 euros de frais de port.

Approfondir.

<< Présentation et extraits de l'ouvrage.
Commander l'ouvrage. >>

Commander. 

   
   
L'ouvrage a été publié comme numéro de la revue Patrimoine en Haute Auvergne. Accès au site :
Association Cantal patrimoine.


 

Haut de cette page